Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

dimanche 15 novembre 2015

Un jour s'est levé...







Le jour s'est levé 
Sur une étrange idée 
Je crois que j'ai rêvé 
Que ce soir je mourrais 
Le jour s'est levé 
Plein de perplexité 
Si ce n'était pas un rêve 
Qu'il faille s'en aller 
S 'en aller 

Comme le jour avançait 
En moi je pensais 
Si ce n'était pas un rêve 
J'ai tout à  aimer 
Quand le jour s'est couché 
J'ai réalisé 
Que ce n'était qu'une trêve 
Dans ma réalité 
Nous sommes ici pour croire 
Rien d'autre à  laisser croire 
Croire que l'on meurt ce soir 
Pour qui veux bien voir 


Le voile est levé 
Sur ma pauvreté 
Qu'ai-je donc à  garder 
Qui ne sera soufflé 
Oui, le voile est levé 
Tout est si coloré 
Qu'ai-je donc à  donner 
Qui ne sera soufflé 
Nous sommes ici pour croire 
Rien d'autre à  laisser croire 
Croire que l'on meurt ce soir 
Et qu'il est déjà  tard 

Déjà  tard 
Mais pas trop tard 
A toi de voir 
A toi de croire 

Le jour s'est levé 
Sur cette étrange idée 
La vie n'est qu'une journée 
Et la mort qu'une nuit 
La vie n'est ajournée 
Que si la mort lui nuit


Jean-Louis AUBERT ( Téléphone)

2 commentaires:

  1. Comment mettre des mots sur l'horreur absolue, comment en parler le jour d'après... Les heures passent et on découvre des vidéos tournées au moment des faits, moins édulcorées qu'à la TV, comment se relever de "ça"... Malgré la peine, continuons à célébrer la vie, l'Art, la joie, ces décérébrés n'aiment pas ce que nous sommes, ne baissons ni les bras ni la garde, gardons le courage.

    RépondreSupprimer
  2. Un beau texte, horriblement de circonstance!

    RépondreSupprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...