Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

jeudi 27 août 2015

Edith HOLDEN.. nostalgie, nostalgia








Longues heures à écouter tomber la pluie.
Certes, celle-ci  remplit la citerne et  fait luire toutes les feuilles du jardin,
mais le moral, lui, est tout mouillé.
Alors, on s'occupe.
On fait du rangement.
On trie.



On fouille même un peu.
On retrouve ce à quoi on ne pensait plus.
Surprise! Emotion!
"Oh, oui, j'avais ça !
Et ce livre, je ne l'ai pas lu!

 Je parle de livre parce que j'ai entrepris de trier le bureau( qui ressemble plus à une salle de vente qu'à un lieu de travail et de réflexion)
Il y a de tout dans cette pièce ce qui nous évite de devoir grimper jusqu'à l' étage pour un oui, pour un non.



 Alors, me voilà, cela se dégage tout doucement, entre deux tasses de café et deux biscuits.
Les dictionnaires sont bien rangés.
Les livres sur Venise aussi, bien sûr!
Je vais les retrouver plus facilement. LOL!

Et là, enfoui dans "le brol" qu'ai-je retrouvé ?



Le dernier  "Edwardian diary" acheté pour l'avènement de l'an 2000.



Il est tout neuf car acheté juste pour le plaisir-comme chaque année, en ce temps-là , à Bruxelles, 
au "Mark &Spencer."





Par après, la magasin étant fermé, je n'ai pu continuer ma petite collection.
MAIS, ça y est,
Mark & Spencer 
est de retour chez nous.
Je vais pouvoir gâter mes fêtes de fin d'année.
En attendant, si vous voulez en savoir plus sur cette artiste attachante 
qu'est Edith HOLDEN,
une petite promenade sur le net ici



Bonne fin de semaine.Sous le soleil?

mardi 25 août 2015

Charly Boy...









L'étang, l'endroit de toutes les tentations!

Dernière semaine, 
bientôt les congés pour les papies et mamies !