Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

samedi 16 novembre 2013

Au gué, au gui...photo du samedi.





Pour AMARTIA...
et les copinautes...
du bonheur en préparation.





Le gui, la glu,
Sorte de mimosa nordique,
De mimosa des brouillards.





C’est une plante d ‘eau,
D’eau atmosphérique.
Feuilles en pales d’ hélice
Et fruit en perles gluantes



Tapioca gonflant dans la brume,
Colle d’amidon, grumeaux.
Végétal amphibie.


Algues flottant au niveau
Des écharpes de brume,
Des traînées de brouillard.




Epaves restant accrochées

Aux branches des arbres,

A l’étiage des brouillards de décembre.


Francis PONGE ( 1899-1988)



Beau samedi!

28 commentaires:

  1. une très jolie participation pour Amartia.
    Bon week end
    Bisous
    Rosa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci, Rosa...de ton passage et de ton commentaire...beau diamnche à toi! Bisous.

      Supprimer
  2. Drôle de plante tout de même...
    Bonne semaine
    M de S

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu l'as dit...un parasite qui se vend bien cher sur les marchés..et qui ne tient pas dans un vase.Belle semaine à toi....un grand bonheur en perspective...Bises.

      Supprimer
  3. Il est bien haut perché. Les cueilleurs devront être prudents s'ils ne veulent pas faire mentir la tradition.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois bien que personne ne va se risquer à cueillir et pourtant la récolte s'annonce généreuse..

      Supprimer
  4. Cela sent le nouvel an !
    En parlant de mimosa, les petites boules jaunes apparaissent sur celui du Tanneron.
    Jaunes très pâles mais.......pourvu qu'il ne gèle pas.
    Jolies photos et joli poème.
    Je t'embrasse et te phone.
    Bon samedi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ne me cause pas de mimosa, je vais avoir la cafard....je préfère celui-là à ce gui -ci...:-))) a plus donc...bises

      Supprimer
  5. Nous sommes tournées vers les fêtes, toi et moi, ce matin !
    J'aime bien cette notion de "mimosa nordique"...
    Très bon samedi, Danielle, je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  6. J'ai un faible pour cette "fleur" de l'hiver que je cueille au marché, juste avant Noël. Pauvres arbres, complètement phagocytés! mais l'esthétisme est sauvé!
    Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. des vendeurs passent en fin d'année et ils vendent leur mini-bouquet très cher..et il ne tient pas mais...bon..j'aime bien, c'est dans l'esprit de la fête.Beau week-end!

      Supprimer
  7. La fin de l'année approche a grand pas , joli post comme toujours chez vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toute l'année a passé vite....ma foi, on dit cela à chaque fois mais...
      merci de votre passage et de votre commentaire..

      Supprimer
  8. j'ai beau regarder avec beaucoup d'attention je ne vois pas Panoramix !! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il était-là...mais très discret...pourtant je l'ai pris en photo...pour le billet de la semaine..:-))

      Supprimer
  9. de belles photos , Ponge égal à lui même !
    du gui il y en a dans les pommiers mais je n'en veux pas dans la maison ça poisse !
    bisous et belle semaine

    RépondreSupprimer
  10. c'est vrai, ça poisse etc ela ne tient pas en maison...c'est dommage pour les pommiers mais c'est la nature qui leur impose ce bien sympathique parasite.
    Bises et belle semaine.

    RépondreSupprimer
  11. Ton billet est parfait et tu dois t'en douter, je l'aime, pourtant je n'aime pas trop le gui qui parasite nos pommiers, en autres !
    Tu as fort bien illustrer le poème de monsieur Ponge !!!
    Beau dimanche avec un peu plus de bleu !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous aimons les arbres...c'est un beau symbole...quant au gui...si j'avais encore des pommiers...je ne l'aimerais pas non plus..chez nous les arbres sont littéralement pris d'assaut..et les " bouquets" sont vigoureux..
      Beau dimanche, bleu, oui je l'espère.Bises.

      Supprimer
  12. Très joli poème superbement illustré de tes photos!
    Comme le dit Norma, nous commençons à nous tourner vers Noël. Peut-être pour combattre les jours trop courts et la grisaille.
    Je n'achère ni gui ni houx car j'ai dans l'idée que ce n'est pas trop top pour les chats. Il faudra que j'aille vérifier!
    Grosses bises Danielle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici le froid s'installe et voici aussi venir les brumes du matin..dont je ne souffrirai pas puisque moi je dors....très tard ...quand je me lèverai , elles seront largement dissipées. Oui nous pensons à Noël et cette année plus tôt et plus intensément que d'habitude...et pourtant..pour nous, .la fin de cette année sera bouleversée et bouleversante, je le sais déjà.Alors, un peu de douceur et de rêve...en attendant.
      Grosses bises...beau dimanche.

      Supprimer
  13. Quel joli poème Danielle ! Je ne le connaissais pas et j'aime vraiment beaucoup cette façon de parler du gui, même si la plante est parasite ...
    On sent que tu penses déjà aux fêtes... Je ne sais pas si la coutume de s'embrasser sous le gui le jour du nouvel perdure mais c'est une idée que j'aime bien.
    Bises à toi et bon week-end :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorsque j'ai vu toutes ces photos alignées...sans que moi je puisse parler d'autre chose que du baiser sous le gui...j'ai fait un effort(;-) qui ne m'a point trop coûté..j'ai cherché sur le net...et après avoir lu bien des choses légères ..coup de chance...un texte de Ponge..texte que je ne connaissais pas et..voilà...Quant à la coutume...elle perdure oui...mais on n'attend plus le jour de l'an pour voler un baiser...bises à toi et beau week-end.

      Supprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...