Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

mardi 11 juin 2013

N'éveillez pas le chat qui dort.










N'éveillez pas le chat qui dort
Car dans son sommeil il voyage
Beaucoup plus loin que les nuages
Plus profond que les mines d'or




N'éveillez pas le chat qui songe
Car c'est sa fonction ici- bas
D'éclairer le chemin des anges
Entre l'ici et l'au-delà



N'éveillez pas le chat qui pêche
Dans les océans du dedans.
Il capture au sein des eaux fraîches
Les grands poissons phosphorescents






 N'éveillez pas le chat qui chasse
En rêve les rats de la nuit.
Ils nous dévoreraient sans lui,
le chat qui rit dans ses moustaches

Marc ALEYN



A 6h30, Lili prend la clé des champs.Elle revient de temps à autre vérifier l'état de son assiette.Depuis qu'il fait( un peu) beau, elle est dehors jusqu'à ce que tombe la nuit alors après...c'est le gros dodo mais pas n'importe où ...


Belles journées à venir..

5 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas ce poème Lili et, je trouve que ce Mr Aleyn nous connais très bien !
    Tu crois qu'il avait des chats ?
    C'est sûr.
    Dis donc tu dois t'éclater dehors, car tu en écrases là !
    Je te fais de gros ronrons.
    Belle soirée à toi et à ton humaine.
    Prunette

    RépondreSupprimer
  2. Quel beau poème, ma Lili, et qui nous va si bien !
    Moi aussi, je me promène toute la journée, avec le beau temps revenu, quant à Charlie, il vadrouille la nuit...
    "Chatte de jour, chat de nuit", c'est notre devise.
    Plein de ronrons de nous deux, ma belle amie.
    Kalinette

    RépondreSupprimer
  3. Sai, ho letto il poema ai miei quattro gatti e sono rimasti incantati. Mandano un grande saluto a Lili e forse la invidiano un po' per la sua libertà. Qui è impossibile perché un giorno o l'altro li troveremmo schiacciati da qualche macchina. Sai Danielle che molte persone credono che i gatti non sognino e, invece, lo fanno. Buona serata.

    RépondreSupprimer
  4. Quelle belle description en rimes de nous, hein, Lili ? Moi, je fais comme toi quand je suis en Bretagne dans nos maisons à nous (parce que dans l'autre, oh la la, une vraie prison, je te raconterai...) : dehors dès potron minet (hi !), je les fais hurler de rage car comme réveille-matin, c'est un peu tôt (ce sont des paresseux, j'te dis !), quelques allers-retours à la gamelle, histoire de me rassurer qu'on me sert toujours avec autant de dévotion, puis sieste dans mes cachettes favorites, retour le soir pour le dîner, ILS y tiennent, puis souper de mulots dehors et concert de chats-huants toute la nuit, ce qui les oblige à laisser une fenêtre ouverte et les oblige à se lever pour aller la fermer quand ILS entendent le "flop" que je fais en sautant sur la table et mes petits pas de légion légère dans l'escalier, ça les fait râler, tu ne peux pas savoir. M'enfin, tout ça c'est quand il fait beau, aaaargh, ce n'est pas le cas souvent en Bretagne, et ailleurs aussi, hi, cette année !!! Amitiés à ta ELLE, et bonne nuit, ma copine, enfin, je crois, aujourd'hui, il fait gris encore à 8h du mat, sur Paris...

    RépondreSupprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...