Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

mardi 9 avril 2013

Ballade dominicale..

 Eglise Saint Martin, 
classée, datant de la 2ième moitié du XVI ième siècle, 
gothique hennuyer englobant une tour romane du XIIIième siècle







Le carrefour du centre du" village"..avec les poteaux de signalisation, bien sûr..comment y échapper!
Les deux tilleuls , symboles de la commune n'ont pas encore retrouvé leur parure.A gauche, le Tilleul plusieurs fois centenaire, à droite, "le jeune tilleul", il grandit pour la postérité.
 La maison communale, ancien château Wilmet,est entourée d'un parc..."Elle aurait pu être ta maison" , me dit un jour mon fiancé....mais je vous raconte....



Photo de Jean-Pol GRANDMONT pour Wikipedia
 Cette belle demeure entourée d'un magnifique parc arboré et fleuri , entouré de hauts murs fut mise en vente au début des années 1900. Le grand-père de mon mari ( marchand d'aunages) disposait de la somme  nécessaire pour son achat et il en était amateur...mais, finalement, il changea d'avis ( ???)  et acheta les fameux" emprunts russes"  et perdit son argent !!!

***
 Je connais bien l'intérieur de ce château et parfois je me laisse aller à imaginer que...sauf qu'il y a gros à parier que la propriété aurait été revendue lors de la succession du grand-père et que finalement, je suis mieux dans ma modeste demeure .Vous imaginez les coupS de torchonS...les journées nettoyage...car maison oui, mais personnel, non!!





Cette petite maison fait partie d 'un ensemble  qui fut une ferme. Le bâtiment a été divisé en habitations et ,comme c'est souvent le cas en pareille circonstance, les pièces des différentes petites maisons s'enchevêtrent..chambre chez le voisin, partie de grenier ou de cave..chez un autre.

La maison était louée mais lorsqu'elle se libéra pour être mise en vente , j'ai profité de l'occasion pour la visiter:
petites pièces, escalier étroit et un peu raide, carrelages de terre cuite dans les chambres, murs épais.
Un petit couloir pour gagner l'arrière et là, derrière deux grandes portes que je poussai...trois marches et une immense  pièce toute de briques et de terres cuites  , voûtes au plafond..ouvertures donnant sur la vallée..une merveille..située sous une partie de l'habitation voisine.
Gros choc au coeur!
Je me voyais bien y installer une maison d 'artistes, y organiser des expositions, etc...mais mon mari resta sur ses positions et la petite maison de mon coeur fut vendue à un jeune couple...qui  eut tôt fait de la revendre. Ce dimanche, j'ai lu sur la porte qu'on y éditait de la musique! 
C'est pas tout ça, je suis sortie pour aller reconnaître deux sentiers...mais je vous en parlerai demain...assez d'émotions pour aujourd'hui!

Belle journée..

6 commentaires:

  1. Revenir ainsi sur les pas de la jeune fiancée que tu as été... C'est normal que tu aies été émue! Ainsi donc tu as failli être la chatelaine de Montigny. Cela sonne bien! Mais à mon avis cela aurait été surtout beaucoup de travail, avec ou sans personnel. Avoir un chateau ne m'a jamais fait envie. Ce n'est pas dans ma liste pour mon prochain gros gain au loto!
    Grosses bises Danielle.

    RépondreSupprimer
  2. Certes, j'ai été ébahie quand mon fiancé me parla de cette demeure..il m'en mettait plein la vue mais...honnêtement je n'aurais pas été y habiter, la partager avec belle-maman..n'eut pas été un vrai plaisir et l'entretien aurait été pour bibi...suis bien mieux chez moi..dans cette maison que je n'ai pas choisie...(encore belle-maman)..mais dans laquelle j'ai appris...à me plaire.
    Au fait...tu as reçu ta commande?? elle te plaît???

    RépondreSupprimer
  3. Si j'ai bien compris c'est un peu "Perrette et le pot au lait" le grand père de ton fiancé.
    Allez ne regrette rien, et ta balade nous fait découvrir une partie de l'endroit où tu vis et c'est bien charmant.
    Merci Danielle.
    Gros bisous et belle journée

    RépondreSupprimer
  4. Oh, mais je ne regrette rien, Mireille, mais l'anecdote me fait encore sourire et parfois, je taquine mon vieux mari....aujourd'hui il répond de lui même qu'il n'aurait pas assumé..mais le grand-papa a dû avaler sa moustache...
    Journée grise et pluvieuse mais les "nénettes " arrivent dans une heure..les quiches sont au four
    BISES......

    RépondreSupprimer
  5. Ah, ces emprunts russes qui en ont ruiné plus d'un ! J'aime bien ce genre de balade, le regard qu'on porte sur ce qui aurait pu être mais n'a pas été, sans regrets... Quant aux pièces enchevêtrées dont on ne distingue plus à quel appartement ou maison elles appartiennent, j'en ai fait l'expérience, un jour, dans la maison de mon frère, qui est une dépendance ancienne d'un château médiéval situé dans le centre historique de sa ville : pensant entrer dans ma salle de bains, j'ai ouvert une porte dans une chambre à coucher où dormait une dame qui dormait la bouche ouverte, qui ronflait tout ce qu'elle pouvait, j'ai eu très peur, au secours, j'ai refermé aussitôt, j'ai engueulé mon frangin qui aurait pu me prévenir qu'il avait d'autres invités. Tu sais ce qu'il me répond : "Mais ce n'est pas chez moi, c'est la maison du voisin" !!! Jamais ils ne songent à condamner des portes, eux ?!!

    RépondreSupprimer
  6. Les " maisons" me poursuivent...le château n'était pas pour moi (ouf!!!, 3 fois oufffff), la petite maison m'aurait plus pour le centre créatif que j'aurais pu en faire...mes beaux-parents occupaient une belle maison de style-celle du grand-père) qu'ils ont vendue pour en construire une plus dans l'air du temps...finalement, on nous a donné ( et oui) une maison de rangée année 1930....pas vraiment mon goût mais bien située...et puis , et puis....trop tard pour réagir...la vie a passé !!ça n'en vaut plus le coup....et je ne vais pas me plaindre d'avoir eu un toit ( qui commence à percer d 'ailleurs) pour ma nichée.

    RépondreSupprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...