Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

jeudi 20 décembre 2012

A ne pas confondre

Joachim de Beuckelaer
 Il y a le super marché qu'on prend plaisir à fréquenter, traînant  d'étal  en étalage de fruits, légumes, fleurs..juste pour le plaisir.
Il y a des spécialistes et oui !
Et puis il y a le supermarché, le "casse-lombaires", dirais-je, très fréquenté  à certaines périodes

 qui vous laisse pantois, sur les rotules , hagard et  le regard trouble  , essoré jusqu'à la moëlle ou presque... bon pour le ""fractus de la  millioncarte"


 et pendant que tu chemines et trimes sous la pluie, il y a ce grand dadais qui chante imperturbablement

Alléluiah !!

1 commentaire:

  1. Tu me fais trop rire Danielle. Je ne mets plus les pieds au supermarché jusque après les fêtes.
    J'ai fais le plein et je n'irais plus qu'au super marché (l'autre).
    Dis au grand dadais qu'il se calme un peu,c'est vrai que ça doit être pénible à la fin.
    Le fractus de millioncarte "trop bon".
    Repose toi. Gros bisous et belle journée

    RépondreSupprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...