Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

mardi 20 septembre 2011

Plaisirs d'automne & du marché !

L'automne
On voit tout le temps, en automne,
Quelque chose qui vous étonne,
C'est une branche, tout à coup,
Qui s'effeuille dans votre cou.
C'est un petit arbre tout rouge,
Un, d'une autre couleur encor,
Et puis, partout, ces feuilles d'or
Qui tombent sans que rien ne bouge.
Nous aimons bien cette saison,
Mais la nuit si tôt va descendre !
Retournons vite à la maison
Rôtir nos marrons dans la cendre.


Lucie DELARUE-MARDRUS (1874-1945)

2 commentaires:

  1. merci pour vos mots, notre teja a traversé le pont

    RépondreSupprimer
  2. Voilà un poème que j'aime énormément et qui nous fait entrer dan s l'automne joliment !
    A bientôt
    Merci de ton passage !

    RépondreSupprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...