Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

mardi 14 juin 2011

Or donc puisqu’il le fallait…




L’avant-dernier jour  de mai, j’ai empoigné sac de voyage et beauty case et je me suis rendue(clic) où m’attendait la chambre réservée pour mon séjour en all inclusive.

Accueil souriant et chaleureux .Anamnèse( comme ils disent), visite des docteurs Dodo et Bistouri. «  Bonne soirée , Madame, à demain !. » C’est vite dit !

Le lendemain, vers 8h, débroussaillée, isobétadinée de pieds en cap, xanaxée ( un peu tard à mon goût), les jambes gainées du blanc hospitalier, vêtue de ma seule nuisette obligatoire( celle qui laisse tous vos trésors à l’air libre),  je me laisse emmener sur mon joli lit blanc par les couloirs du labyrinthe. Petit arrêt en salle de réveil, le temps de constater que nous sommes 9 sur la ligne de départ.1,2,3…. « Madame B. c’est à nous ! on y va ? » Comme si j’avais vraiment le choix !Ambiance glauque sous les scialytiques. «  Madame, vous pouvez vous installer sur la table ? »Bien sûr que je peux et de  grimper avec le joufflu déballé  sur cette planche articulée et inconfortable  qui fait 50 cm de large et dont je dépasse allègrement de 15 cm de chaque côté. 

Docteur Dodo me prend la main .Attention j’ai les veines fragiles ! »Pas de danger »…oui mais moi je n’ai pas envie de redescendre dans deux jours afin que l’on me place une voie centrale… ça va aller,  d’ailleurs, ça y est déjà…l’infirmier ( un beau brun) m’enveloppe dans des couvertures chaudes et du papier d’alu.. m’applique un masque sur le visage.. "Respirez, c ‘est de l’oxygène…"
Oxygène, oxygène…est-ce que j’ai une g……….d’ox…. ???

HELP ! allo, maman, bobo, gros bobo, très gros bobo...c’est quoi cet enfer , là, sur le côté de ma bedaine…un barbecue ???Le papier d’alu c’était pour ça ???Help !!!!



« Madame B., ça va ?? la douleur…. ??? » Ah, mais je connais la système de la réglette et  cette fois c’est 12/10 sur mon échelle de Richter !!! Vite s’il vous plaît, envoyez moi Dame Morphine et qu’elle soit généreuse…et elle le fut jusqu’à ce que Docteur Dodo vienne s’inquiéter une dernière fois et que je réponde : 5/10…
Madame B. peut être remontée dans sa chambre ,contrôle des paramètres toutes les deux heures…entre deux sommes, je surveille le goutte à goutte, faut pas qu’il se vide trop vite…vers 23h., comme je ne dors pas, l’infirmière de nuit entreprend de me faire une toilette complète, c’est vrai, ça fait un bien fou mais je ne suis pas prête à m’endormir quoique..4h du mat…paramètres…6h du mat…paramètres…8h du mat…pansement et" Debout Madame B., je vous installe dans le fauteuil."C'est pas possible, je ne vais pas y arriver et pourtant, il le faut car, ici, la pitié n’a pas cours… «  C’est pour votre bien et surtout …pas manger et pas boire »…

Le lendemain, c’est le kiné qui m’entraîne… »Un petit tour dans le couloir »…Mais pourquoi il y a tellement de mouches dans ce couloir…????????..plouf!

Chaque journée est rythmée de pareille façon, enfin le quatrième jour, j’ai droit à 4 biscottes et un peu d ‘eau…je ne risque pas de m’arrondir et d’ailleurs, il n’en est pas question je suis corsetée comme un saucisson…et ce pour au moins 6 semaines…et me voilà,  enfin, sortie tant bien que mal et installée, chez moi, dans mon relax , face à la fenêtre du living…je regarde vivre mon village…je lis beaucoup, je me laisse choyer, je suis en convalescence et à présent, j'ai droit aux petits plats légers que je nous fais livrer.

Je redoutais la sortie tant la douleur était encore présente et vive  mais tout se passe bien, jusqu'à présent..le repos est au programme ainsi que toutes les précautions nécessaires afin de protéger toutes les coutures intérieures et extérieures.:-))




Lili a été très sage avec son chéri, ils sont à présent très proches l'un de l'autre...je me réjouissais de la retrouver mais mademoiselle Lili m'a tout simplement  ignorée...depuis jeudi, j'ai eu juste droit à un ou deux tout petits câlins..alors qu'elle regarde son chéri avec des yeux enamourés..


Je sais déjà que je vais m'offrir une très grosse compensation , NA!!!
 Oui bien sûr, pas tout de suite mais...

 pour toutes vos bonnes pensées..

8 commentaires:

  1. Je suis ravie de te retrouver, Danielle ; tout cet humour ne peut être que synonyme de forme revenue (ou en train de revenir...)
    Quant à Melle Lili, elle boude un peu, dans son esprit, tu l'as abandonnée...
    Bientôt de grandes retrouvailles, je suis sûre !
    Bises, Danielle et bonne convalescence.
    Norma

    RépondreSupprimer
  2. Quand on est de retour à la maison, c'est déjà ça de pris. On est si bien chez soi. Bonne convalescence Danielle, prenez tout votre temps, de beaux jours vont suivre.

    Bonne journée.
    Linda

    RépondreSupprimer
  3. bon et pret retour à la normale, ma chère danielle.lili s'est sentie dèlaisseèe pour la premère fois, mais elle rievendra beientot

    RépondreSupprimer
  4. Mais c'est plein d'énergie, ce billet ! Bon retour et bonne convalescence, Danielle, pour profiter pleinement et rapidement d'une belle compensation !
    Colibri
    Oh qu'elle est jolie, Lili la boudeuse ! Quand je pense qu'elle allait devenir ma belle-soeur (soupir...) ! Ne t'inquiète pas, Danielle, on fait tous ça, c'est par fierté, mais ça ne dure jamais, on vous aime trop !
    Chipie

    RépondreSupprimer
  5. Remets toi bien, bon courage ! Vivement que ce soit le moment de ta compensation ! Bises Dominique

    RépondreSupprimer
  6. MERCI à vous...c'est vrai, Norma, qu'en certaines circonstances, l'humour est la meilleure des défenses.Pour l'heure, je lis BEAUCOUP du léger , du divertissant..du policier..Avant de partir, j'avais découvert Magdalen NABB et les enquêtes qu'elle mène de main de maître dans Florence.J'ai donc eu de quoi meubler agréablement mon séjour "sanitaire". Je vous en parlerai bientôt...
    Mademoiselle Lili continue de m'ignorer...:-))) mon cher Toulouse aurait été bien plus câlin...

    RépondreSupprimer
  7. Ravie que tu sois de nouveau parmi nous! Bravo pour ton humour! Et je te souhaite un très bon rétablissement et encore plein de voyages à Venise!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Chère Danielle j'arrive en toute arrière garde sur ton billet si émouvant... Donc maintenant je pense que sur l'échelle de Richter les compteurs doivent être à zéro ? Je l'espère de tout coeur.

    Bises du soir Danielle, prends soin de toi.

    RépondreSupprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...