Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

mardi 28 décembre 2010

Je meurs où je m'attache

4 commentaires:

  1. Alors, je m'attache, pour ne pas mourir...
    Assez proche de la condition humaine, non ?

    RépondreSupprimer
  2. Je ne découvre qu'aujourd'hui ce merveilleux blog. Pourquoi étais-je passée à côté ? l'erreur est réparée. Beau cadeau de fin d'année....Que tes chats sont magnifiques. A presto !

    RépondreSupprimer
  3. Un bel avenir pour ce lierre !
    Il y a encore de la neige par chez vous ?

    RépondreSupprimer
  4. Et oui Martine, la neige s'accroche...continuant de perturber ces journées de fin d'année...

    RépondreSupprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...