Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

samedi 23 octobre 2010

L'était une vallée au coeur de mon village

Camille PISSARO
L'était une vallée au coeur de mon village, L'était une vallée n'en reste qu'une image. L'herbe y était profonde et fraîche comme l'onde S'y baignaient à loisir, martyrisés, mais fiers, des pommiers centenaires perclus de souvenirs ** Du coeur de ma mémoire s'échappe un sentier. Nourri d 'un fol espoir, il s 'élance vers les prés, dévale le coteau, bouscule le verger que mouchète un troupeau. ** Las! ne reste qu'une image du verger odorant où s'ébrouait sous les feuillages une ribambelle d'enfants ! L'était une vallée au coeur de mon village entre l'église fière et les confins boisés. Un promoteur y vint flâner et notre enfance s'en est allée quand mourut le dernier pommier ! Danielle T. texte extrait de "L'esprit de clocher( 1989)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...