Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

lundi 16 août 2010

Demain...

Les amoureux de Peynet. Demain, mon Amour, nous prendrons la route et, à l'avenir, l'un à l'autre enchaînés, nous marcherons dans les rues animées de la Vie et la lumière et l'ombre alterneront sur les pavés. Nous marcherons longtemps sans hâte, comme des gens mariés pour qui le Bonheur est un grand secret familier que leurs lèvres chuchotent. Au fil de cette promenade, quand parler ne sera plus nécessaire, il nous faudra seulement rentrer, retrouver, le" chez nous" qui sera prêt..quelque part et sa lampe dessus la table. Danielle T. texte protégé extrait de "Féminitude"

3 commentaires:

  1. Quelle bonne idée, nous envoyer un dessin de Peynet.
    J´étais bien jeune et regardais toujours ses dessins à chaque rencontre.

    J´en garde un tendre souvenir.

    Merci Danielle

    RépondreSupprimer
  2. Et moi donc, Alba, mon fiancé m'avait offert le couple de fiancés et le couple de mariés mais au fil des années la gomme dont ils étaient faits s'est émiettée..mais j'ai aussi les cartes qu'il m'envoyait assez régulièrement...c'est bien loin tout ça..:-)

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce dessin mais aussi pour ton très beau texte !

    RépondreSupprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...