Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

samedi 8 avril 2017

Mémoire du coeur


8 avril 1922..
3 juillet 2009




4 commentaires:

  1. Un beau visage et le regard... Un souvenir, une peine et tant de douceur...

    RépondreSupprimer
  2. Merci Gine,le coeur n'oublie jamais.

    RépondreSupprimer
  3. Merci Gine,le coeur n'oublie jamais.

    RépondreSupprimer
  4. Il y a des personnes qui laissent des vides immenses dans nos vies, même si elles sont pour toujours dans nos coeurs...

    RépondreSupprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...