Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

lundi 4 janvier 2016

Au bout du voyage ...+



Soudain j'ai vu 
Passer les oies sauvages 
Elles s'en allaient 
Vers le midi 

***
Et tous ces oiseaux 

Là-haut dans les nuages 
J'aurais bien aimé les accompagner 
Au bout de leur voyage 
Oui tous ces oiseaux 
Qui étaient si bien 
Là-haut dans les nuages 
J'aurais bien aimer les accompagner 
Au bout de leur voyage

Michel DELPECH

1 commentaire:

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...