Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

lundi 10 août 2015

Un été arménien (1)


Premiers regards 
sur un paysage vallonné
et verdoyant , à perte de vue




 un paysage accidenté, une vallée 





Photos : Diana AVAGIAN



A suivre

1 commentaire:

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...