Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

samedi 31 mai 2014

Belles échevelées ( photo du samedi)



Nous avons été distraites, occupées par d 'autres projets, c' était donc la première fois, samedi dernier, que nous allions  au château  avec l'intention d 'acheter des asperges( On n'en a guère causé  cette année sur les blogs)




 Je suis assez surprise de voir cette partie de l'aspergeraie, laissée  à "l'état sauvage".Je suppose qu'il y a, pour cela, une  bonne raison.
Les plants sont assez touffus.Ma grand-mère en gardait un dans le fond de son jardin, elle utilisait ce feuillage dans ses bouquets 
.Ce fut aussi la mode, bien longtemps, chez les fleuristes lesquels me semblent avoir abandonné à présent ce feuillage décoratif.

A l’état sauvage, elle atteint 1,50m de haut. Elle forme un buisson touffu au feuillage plumeux, et se couvre de minuscules fleurs jaunâtres de mai à août auxquelles succéderont des baies rouges, uniquement sur les pieds femelles.






J'aurais dû m'approcher  davantage, on  aurait pu mieux distinguer les  petites fleurs jaunes.

 Les turions sont bien là!


Pour appeler le fermier( ou la fermière) , un système imparable  a été installé: une corne de brume qui nous  fait, chaque fois, sursauter ! 


Ces belles asperges participent à la ronde du samedi initiée par AMARTIA


J'adore aller à la ferme, c'est un lieu de perdition gourmande. 
Tout est là à notre disposition: asperges, oeufs, beurre, crème, lait, pommes de terre, même la casserole ad hoc et les assiettes pour le service.
La fermière  a gentiment offert un grand sac à ses trois clientes qui ayant par ailleurs tenu compte des commandes des copains s'en sont retournées bien chargées




Pour la circonstance , j'ai ressorti mon  plat de service  en porcelaine ancienne .



Notre distraction a fait que nous n'en avons pas encore mangé beaucoup, mais jusque fin juin, nous allons nous faire très douce violence.


Beau week-end à vous et belle semaine à venir!

25 commentaires:

  1. Wow elles sont belles ! En plus, les vertes sont mes préférées. Tes asperges donnent envie de préparer une recette demain... 1,50 m de haut ? Je ne pensais pas que ces "belles échevelées" atteignaient cette taille.
    Merci Danielle et doux week-end gourmand, Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et elles sont VRAIMENT délicieuses. ..l'an dernier je n'avais pas remarqué les plants laissés en liberté
      Belle fin de journée dominicale.BISES à toi, Nath!

      Supprimer
  2. Je me souviens, effectivement, de ces feuillages qui encadraient gentiment les bouquets et que l'on ne voit plus trop chez nos fleuristes...
    J'adore les asperges, nous en avons fait une grande cure cette année, particulièrement des vertes, que je préfère (comme Nath).
    Bisous, Danielle, très bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces feuillages agrémentaient légèrement les bouquets, la mode a changé, les bouquets d'aujourd'hui sont plus rustiques mais on a toujours plaisir à les recevoir.
      Bises, Norma, belle fin d'après-midi.

      Supprimer
  3. J'adore la plante de l'asperge, son feuillage aérien, et quand on a de la chance, les petites boules rouges... En champs, c'est moins sympa que la rencontre de l'asperge sauvage, mais pour la dégustation, c'est quand même plus pratique.
    Un billet appétissant!
    Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suppose que ces plants laissés en liberté vont servir pour une prochaine récolte, peut être celle de l'an prochain, j'aurais dû demander des explications.Elles sont vraiment costauds celles que nous achetons mais le goût est très fin. Belle semaine à venir, Gine.

      Supprimer
  4. C'est mon légume préféré et tu serais venue au printemps, je t'aurais amené en ramasser des sauvages sur le Mt Alban ou le Mt Boron. J'en ai fait deux fois cette année. Mes jambes n'étant plus celles de mes 10 ans je préfère comme toi aller chez le paysan.
    Tes échelées sont belles mais c'est la ferme qui me plait particulièrement, elle magnifique et le système de la corne de brume est ingénieux, ils doivent bien l'entendre dans les champs.
    Gros bisous Danielle. Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, je réserve un séjour niçois pour le printemps 2015 ? les asperges sont vraiment à la mode maintenant.Trois producteurs près de chez moi!Quant à la corne de brume, quel sursaut la première fois, et quel fou rire!
      BISES et belle fin d'après midi!

      Supprimer
  5. que c'est bon les asperges et directement à la ferme..;tu me fais saliver
    je les préfère à l'asparagus des fleuriste plein de petits piquants (lol)
    bonne semaine Danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les asperges sont à la mode, nous pouvons nous montrer gourmand(e)s et faire une cure...gourmandes.
      Belle semaine à toi, Josette.

      Supprimer
  6. les asperges vertes sont les meilleurs
    une période très courte pour satisfaire notre envie :::
    je crois en effet que les fleuristes s'en servent pour les bouquets de fleurs c'est beau et très fin
    merci de nous faire voir cette superbe ferme
    bon weekend
    tendresse
    edith (iris)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Deux mois pour une cure intensive d'asperges et de fraises.Il faut vite en profiter! J'aime bien aussi le délicat feuillage dans un bouquet.Belle semaine à toi, Edith.Bises.

      Supprimer
  7. moi aussi j'aime les ausperges ici on lles utilise aussi pour une soupe avec les morilles et moi aussi je me souviens du temps où les fleuristes utilasainet ce vert pour le bouquets!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc Paola, TU prépares une soupe asperges-morilles...dis donc...quelle classe! je m'invite! Et je t'apporte un bouquet avec du vert d'asparagus...chiche!

      Supprimer
  8. jolie page...très gustative...

    RépondreSupprimer
  9. Mon père et mon grand-père cultivaient des asperges, la corvée c'était de les buter et c'est tout un art que de savoir les cueillir. Mais je n'en avais jamais vu de si grandes, si hautes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, pour qu'elles soient bien blanches , les asperges doivent être butées et j'imagine bien le boulot.Les vertes sont plus rustiques mais il faut aussi travailler plié en deux aïe!

      Supprimer
  10. Première fois que je vois des asperges "adultes" ! Je les aimes tellement, surtout les blanches qui restent enterrées, ceci explique peut-être cela !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les blanches restent sous terre, et leur goût est plus délicat.Je les aime aussi avec une sauce hollandaise.

      Supprimer
  11. Je n'ai jamais essayé la culture des asperges et comme toi j'aime les vertes dans un risotto c'est délicieux !!!!
    Belle semaine , un peu en retard la nana !!! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je n'ai pas la main verte alors, les asperges??? C'est pas gagné et c'est plus facile d'aller les acheter, d'autant que la visite à la ferme est toujours un plaisir.Bises.

      Supprimer
  12. Mmmmm voilà une photo de la semaine bien gourmande... J'aime beaucoup les asperges et j'avais oublié qu'elle deviennent si hautes lorsqu'on les laisse s'épanouir.... Tu as raison en ce qui concerne ce feuillage que les fleuristes utilisaient bien souvent . On appelait d'ailleurs les branches "aspargus" si je ne me trompe...
    Gros bisous à toi Danielle et bonne semaine :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces deux dernières années, nous avons fait cure d'asperges.je ne sais pas pourquoi j'avais renoncé à les préparer alors que c 'est tout simple.Belle fin de semaine, ouf les jours passent tellement vite! Bises.

      Supprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...