Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

lundi 9 septembre 2013

Bienvenue au Paradis





Après un atterrissage un peu mouvementé ;-),
 nous avons posé nos petons sur  " la terre des origines", incandescente, chaleureuse et primitive, du 
Paradis


Pairi Daiza signifie, en vieux persan, « jardin clos ». Il s’agit de la plus ancienne dénomination jamais donnée au « paradis ». Dès lors, quel plus beau nom que celui-là pour vous accueillir, chers visiteurs, dans notre Jardin extraordinaire ? Un jardin de 55 hectares, rêvé au pied des ruines de l’abbaye cistercienne de Cambron, et protégé du monde extérieur par un mur de trois kilomètres de long ? Entrez… oubliez vos soucis et laissez-vous toucher par ce que vous allez voir. Par la nature, d’abord, avec ses arbres séculaires, ses fleurs si belles, ses plantes luxuriantes venues du bout du monde. Par les trésors d’architecture et d’artisanat, tous authentiques, réalisés par ces hommes aux doigts d’or venus de Chine, d’Indonésie, de Thaïlande,… Laissez-vous toucher par nos 5.000 animaux qui vivent ici en harmonie. Bienvenue dans notre Jardin des Mondes. Bienvenue à Pairi Daiza.Eric Domb - Fondateur de Pairi Daiza




où nous étions attendus !
Bienvenue sur la terre des « Big Five », les cinq animaux les plus emblématiques de l’Afrique : le lion, l’éléphant, le Buffle du Cap, le rhinocéros et le léopard. Cette faune fascinante évolue sur huit hectares de terre de piste et de savane. 

Les girafes, hippopotames, antilopes et guépards côtoient les phacochères, hyènes et bien d’autres espèces. Les singes colobes nous observent depuis la canopée alors que les lémurs s’amusent à notre contact. Sous des airs de djembés endiablés, nous découvrons un grand village Tamberma (aux confins du Togo et du Bénin), ses maisons de terre rouge et ses toits de chaume. Hissé sur ses pilotis, et bordé de pirogues, un village de pêcheurs nous invite à palabrer dans sa case des chefs, sa petite école, son épicerie traditionnelle, sa maison des sorciers vaudous, son école de musique, sa case à dictons ou encore son salon de coiffure.


Après avoir consulté les avertissements d'usage, 
 en route pour  l'aventure.


 Grigor s'essaye à la grimpe!

 Vont pas y arriver  !



 mais si, mais si...

 " Qu'est-ce qu'ils veulent , là-haut?


Sais pas , de toute façon, j' m'en fous ...


et moi donc!


Bof, la table est un peu maigre mais l'eau est bonne!

 Coucou, on est là!




 Moi aussi!!!!!!!!!!!!!!



 et moi aussi!!
Mais où sont-ils passés???



Ici!!!


 On va voir jusque là??
Silence !!! On dort!!!





 Cette "voluptueuse" dame potamochère avait bien raison de se la couler douce...depuis notre aventure paradisiaque elle a mis au monde quatre marcassins!


 Sieste en famille, ici aussi!


Les phacochères, eux, en sont au bain de pattes.





 L'aventure se termine...pour cette fois.
A présent, les vacances ne sont déjà plus qu'un souvenir pour Justine, Marie et leur copain Grigor.
Bonne semaine à vous qui passez.

8 commentaires:

  1. C'est un safari photos "belgo-africain" !
    J'aime beaucoup les lémuriens. A st Jean-Cap-Ferrat il y avait un parc animalier comme ça et j'y allais rien que pour m'amuser avec eux. Ils étaient en liberté aussi.
    A voir la mine réjouie des petits explorateurs la journée a été excellente.
    Gros bisous et belle journée Danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, une journée à là-bas est toujours un plaisir.
      BISES et à ce soir!

      Supprimer
  2. Un vrai paradis, je veux y aller !
    CHIPIE
    Belle balade insolite, Danielle, on s'y croirait ! Loin de moi d'imaginer un tel zoo en Belgique. Les lémuriens, c'est pour mon grand blond, il est né dans leur pays ! Quant à moi, j'adore les phacochères ! En tout cas, qu'on ne leur fasse pas de mal, hein, sinon j'arrive tous poings dehors, moi qui ne supporte pas la souffrance animale gratuite et qui vient de me fâcher avec un discours de chasseurs fous, du genre à se vanter d'avoir tiré à dix sur un cerf acculé au fond d'une clôture sans possibilité de fuite, ils appellent ça du sport ! Je tremble de savoir que, dans une semaine, la porte sera ouverte à ces cinglés de la gâchette... Je sens que je vais me mettre à dos tout le village, et j'ai intérêt à enfermer la Chipie, des fois qu'ils la prendraient pour un lapin !
    Bises et bonne semaine à toi aussi.
    COLIBRI

    RépondreSupprimer
  3. Chaque année, à Pâques, j'offre un abonnement aux filles ce qui leur permet de fréquenter assidûment ce "Paradisio" devenu "Pairi Daïza"..Les cinq continents sont bien mis en valeur, avec ou sans pique-nique, chaque journée passée au milieu des plantes et d es animaux laisse de beaux et bons souvenirs.
    Parlons-en des animaux.Ils sont vraiment soignés,nourris, gâtés, protégés. Beaucoup, si pas tous, sont nés en captivité et ils se plaisent tellement qu'ils se reproduisent régulièrement.J'ai grandi dans la brousse, j'ai vu certains de ces animaux dans leur milieu naturel( de très très loin ,de loin , de près et de tout près ;-) et bien sûr, rien ne vaut la liberté...mais à les voir si " décontractés", je reconnais que ce parc est pour eux...comme un paradis.
    Sincère jusqu'au bout, je dirai qu'en certaines circonstances, hélas, ce ne sont pas les animaux qui devraient trouver place derrière les clôtures..le spectacle n'est pas toujours là où on l'attend.Hélas!Fais gaffe à Chipie.

    Bises et belle semaine.

    RépondreSupprimer
  4. Une bien belle visite dans cet énorme zoo à ciel ouvert !!! Ma petite-fille en raffole, on en a un, Cerza pour ne pas le nommer mais il est à cent lieux de celui-là. Quel dépaysement !
    Bonne fin de journée ! Bises

    RépondreSupprimer
  5. C'est la sortie préférée de mes petites.On y arrive le matin , on s'en retourne en fin de journée.Il y a toujours quelque chose à voir, quelque chose de nouveau.Ils ont commencé avec des oiseaux et petit à petit ils ont mis en place ce vaste domaine qui s 'enrichit chaque année.Bonne fin de journée! Bises.

    RépondreSupprimer
  6. Si ces animaux sont nés dans le parc, ils ne doivent pas être malheureux. Au moins ils ne rencontreront pas de braconniers...
    C'est original le système d'observation sous les hublots.Je comprends que les petits raffolent de ce parc. Les grands aussi sans doute.
    Bises Danielle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, Marie-Paule, il y a tellement de belles choses à montrer.. je n'ai pas cité les poissons,les aquariums etc...etc.
      Bises.Marie-Paule....ça y est, il pleut.

      Supprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...