Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

lundi 29 avril 2013

C'est quand l'enfance?


 Je me disais : " Ah, je vais retrouver les recettes maternelles". Et bien, que nenni! Parce que je n'ai pas réalisé que mon enfance à moi date ...de plus d'un demi-siècle , et bien oui, ça fait un choc quand la pièce tombe!Je crois bien que j'aurai un bleu :-)

  L'enfance envolée n'enlève rien à l'originalité de ce beau livre, bien illustré qui donne envie ( N'est-ce pas Marie-Paule;-)de se mettre à la pâte, avec ou sans robot!


 Bien sûr, de mon temps ( qu'est-ce que je râlais quand ma mère disait ça!) les gâteaux maison n'étaient pas aussi recherchés, aussi raffinés. Les ingrédients étaient aussi moins exotiques!


 On restait dans les préparations simples, traditionnelles : souvent un 4/4 ou un  biscuit de Savoie..avec de la vraie crème  faite avec du vrai beurre.
 La pâtisserie a évolué...l'heure serait-elle venue pour moi  d'en faire autant?

 Depuis que j'ai reçu ce bel ouvrage, il trône, bien en évidence sur le dressoir...moi je cherche encore le moule ad hoc.Mais je vais le trouver,c 'est promis ensuite je refilerai le tout Justine :-)
Elle est beaucoup plus jeune que moi, na!
Et dans 50 ans, ces gâteaux seront vraiment ceux de son enfance, elle pourra en parler avec sa petite descendance .

10 commentaires:

  1. Il n'y a pas d'âge pour les gâteaux Danielle !
    Même ceux de maintenant sont bons à faire et, le moule c'est juste un moule à savarin non ?
    Et non pas un moule ad hoc ! ;o)
    Bon je parle, je parle mais je suis bien incapable de faire un gâteau.
    C'est Justine qui va être contente !
    Gros bisous et belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui tu as raison, Mireille, il n'y a pas d'âge pour les gâteaux, le contraire serait bien triste...enfin disons que parfois il fauts avoir composer avec sucre et....etc...
      Le moule oui c'est un moule à savarin que je n'ai pas encore trouvé...j'en ai un en forme de couronne mais il ne conviendra pas...
      Moi les desserts , ça me botte....j'adore !
      Oui Justine va être enchantée surtout que son père a acheté un beau robot....
      Retour du marché...fraises du pays , asperges...etc....on va se régaler!
      grosses BISES!

      Supprimer
  2. Ah ben mince alors, j'avais pas réfléchi à cet aspect des recettes ! elles évoluent c'est sûr, et les gâteaux de notre enfance (quatre quarts, pain perdu ...) ne sont pas les mêmes que ceux de l'enfance de nos enfants ... puis petits enfants !!¨
    et autre problème auquel je n'avais pas pensé non plus, beaucoup de nos gâteaux familiaux sont ronds !!
    Mireille incapable de faire un gâteau, allons, c'est pas sérieux ça, je suis sûre que c'est juste de la flemme !!!!! mais non, Mireille, je me rappelle ta remarque selon laquelle l'impro en pâtisserie est impossible (tu as un peu raison) alors qu'elle fait le bonheur de la cuisinière "salée"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien, tu as tout compris, c'est bien cet aspect " des choses" qui m'a interpellée...ces recettes seront les recettes d'enfance de nos petits enfants.
      Pour ce qui me concerne, je peux situer mon enfance entre 1943-1955...période d'après-guerre...on restait dans le simple avec les produits de l'époque .On était loin aussi des épices, des fruits exotiques etc. qui n'étaient pas encore introduits sur nos marchés.
      Nos mères avaient du beurre, du sucre, des oeufs, du lait.et préparaient des merveilles.J'en suis restée à ces préparations simples et savoureuses. Je trouve que les pâtisseries d'aujourd'hui sont parfois un peu trop raffinées, trop élaborées..mais cet avis n'engage que moi...
      Je suis une sucrée et en cuisine, les desserts ..c'est mon affaire!
      Et tu as raison nos gâteaux sont ronds! Mis à part celui que l'on prépare avec des biscuits "petits- beurre" et de la crème au beurre...
      Et voilà qu'une envie gourmande me prend par les sentiments!

      Supprimer
  3. Comme le rappelle Michelaise, puisque je suis la reine de l'impro en tout genre, surtout en cuisine (salée) la pâtisserie me boude, mais, parfois, j'ai une bonne surprise, avec l'air d'avoir inventé quelque chose, comme la -lionnème cuisinière de la planète l'a pensé avant moi ! Donc, moi aussi, je me contente la plupart du temps du 4/4, du gâteau de Savoie, de la génoise, des tartes de MON enfance, ne cessant de décrire, les yeux fermés, à mon cher et tendre l'odeur des chaussons aux pommes, des choux à la crème, qui enchantaient mes goûters à la sortie de l'école, tous frais sortis du four. Ah, l'enfance... Seule exception, j'adore faire le pain, et sans MAP, parce que ce ne serait plus du pain s'il n'était pétri avec amour ! Mais je ne suis pas sûre qu'il entre dans la catégorie de la pâtisserie, même si on peut le varier à l'infini, même en version sucrée... Plein de robots chez moi, mais aucun en service (tiens, tu me donnes une idée de billet, merci Danielle !)... On pourrait faire une réunion "pâtisserie pour les nuls", hi !

    RépondreSupprimer
  4. Colibri tu me fais saliver ..parle-moi des choux à la crème, des éclairs au chocolat frais...fondants dans la bouche...si difficiles à trouver chez nous , nos boulangers-pâtissiers ayant pris l'habitude d'acheter les pâtes prêtes à garnir..une hérésie!!!
    Nous avions une maison à la campagne, la vraie, celle où il y a peu de magasins mais où il se trouve toujours un boulanger qui prépare à l'ancienne son pain, ses tartes, ses chaussons aux pommes...et tant d'autres bonnes choses.En arrivant, le samedi matin, je passais par la ferme et par le boulanger...en fait je crois bien que ces journées me plaisaient à cause de cela..
    J'aime bien faire le pain..à la main bien sûr...et je m'amuse à varier les farines, les ingrédients, il m'arrive aussi de les cuire dans une cocotte en fonte..
    Les robots?
    Au fait, tu serais pas un Verseau, par hasard??? ;-)))
    Tout un poème!

    RépondreSupprimer
  5. donc , il y a beaucoup d'annés j'ai tenté...mais, de mes geteaux l'un était beau... mais à couper par le black & decker, l'autre ..n'ètait pas... ensemble, un autre ètait immangesble etc.... j'ai jeté l'eponge! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Paola..si tu savais j'ai fait des pains ..c'était des blocs de béton armé...de quoi couler à pic ou perpétrer un crime parfait...!!Et des gâteaux plats comme des couvercles de casseroles...:-) c'est la vie!

      Supprimer
  6. Un livre qui me donne envie d'attraper mon moule à baba pour commencer illico-presto !!!!
    Toujours une part d'enfance à partager et transmettre...
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  7. J'ai bien reconnu le livre...
    Tu as raison, ce ne sont pas les recettes de notre enfance.
    Mais celles que vous choisirez de faire avec Justine deviendront les recettes de son enfance et cela n'aura pas de prix pour elle.
    Je n'ai jamais oublié les gâteaux faits avec ma mémé Jeanne. Je l'ai perdue il y a 15 ans mais je pense à elle chaque jour et bien sûr pas seulement pour ses gâteaux. Les mamies ont une importance qu'elles n'évaluent pas toujours à leur juste mesure!
    Grosses bises

    RépondreSupprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...