Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

mercredi 14 mars 2012

Une journée endeuillée...


La fatalité !
 
L'indicible  chagrin des parents confrontés au drame qui les atteint de plein fouet dans ce qu'ils ont de plus précieux.
Une peine si douloureuse 
que l'on partage comme on peut..


5 commentaires:

  1. Quel drame. À l'émission d'information ce matin à la radio, on a interviewé le chef de l'équipe de sauvetage qui était un homme dévasté qui a eu un courage immense de répondre aux questions de l'animateur.

    Triste journée.

    Linda

    RépondreSupprimer
  2. un drasme qui est de tout le monde pas meme au belgique!

    RépondreSupprimer
  3. Triste journée, comme le dit Linda, le plus grand des drames, selon moi...

    RépondreSupprimer
  4. Nous sommes bien sûr sous le choc de cette effroyable actualité.Nous sommes parents et aussi et surtout maintenant ,des grands-parents.Nous n'osons pas imaginer..

    RépondreSupprimer
  5. C'est terrible la perte d'un enfant....

    RépondreSupprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...