Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

samedi 3 décembre 2011

. Petite musique de la mort.FranK THALLIS

 

 

Présentation de l'éditeur

Assassinée, la cantatrice Ida Rosenkrantz n'a pas fini de taire ses secrets. Les pistes sont minces et la liste vertigineuse de ses amants multiplie les suspects. Pour pénétrer le caractère complexe et instable de la victime, Max Liebermann devra pousser plus loin que jamais son raisonnement. Mais il est difficile de faire parler les morts quand les vivants s'en mêlent...

Biographie de l'auteur

Frank Tallis est un docteur en psychologie renommé, spécialiste des troubles obsessionnels. Il a d'abord publié des essais de psychologie grand public, puis des romans (Killing Time et Sensing Others) pour lesquels il a reçu en 1999 le Writer's Award de l'Académie des arts de Grande-Bretagne et, un an plus tard, le New London Writer's Award. Sa série viennoise, Les Carnets de Max Liebermann, débute avec La Justice de l'inconscient, saluée dès sa parution par une critique et un public unanimes. Frank Tallis vit aujourd'hui à Londres. 
 
  La ville de Vienne, l'inspecteur Oskar Rheinhardt et son ami, le psychiatre Max Liebermann....pour moi ce fut une belle découverte. Que je vais poursuivre en commandant quelques autres livres de Frank TALLIS

2 commentaires:

  1. Frank Tallis n'apparaît pas dans le catalogue de ma bibliothèque. Je vais tenter une "suggestion" en ce sens. J'en profite pour dire que j'avais lu Magdalen Nabb "Un témoin honorable", seul titre de cet auteur à la biblio et non malheureusement, tel que tu le suggérais "Le gentleman florentin". Mais n'empêche, j'avais beaucoup aimé cet auteur et son personnage principale l'adjudant Guarnaccia et aussi les personnages secondaires étaient intéressants et touchants à suivre.

    Bonne fin de journée.
    Linda

    Linda

    RépondreSupprimer
  2. Et bien vois-tu Linda, pour les lire, j'ai du les acheter....c'est dommage que cet auteur ne soit pas plus connue.Enfin, comme nous sommes plusieurs à lire les livres , l'achat en format livre de poche est vite "amorti".Le seul problème, c'est le rangement ! Et , du fait que j'ai dû garder non pas la chambre mais bien" le relax" durant de longues semaines, j'ai eu du temps pour lire et forcément j'ai fait des achats.:-)
    Bonne lecture !

    RépondreSupprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...