Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

mardi 23 août 2011

Tenez bon les gars, tenez bon....

 9h, ce matin, c'est certain, le ciel va nous tomber sur la tête.Cela ne tarde pas:  averse de grêle à gogo.Hier soir déjà l'orage s'est déchaîné, durant des heures, sur notre commune située au confluent de deux rivières.Vers 1h30 de la nuit, les pompiers  ont eu fort à faire pour répondre aux appels de détresse.


Ce matin, branle-bas de combat  ou  comment extraire du labyrinthe d'une cave moyenâgeuse une chaudière du XXème siècle en fin de course.
On l'a déshabillée, allégée un peu, les passages sont étroits et l'escalier l'est tout autant..alors...d'abord à deux, puis à quatre, ils ont essayé pendant quelques heures avant d'y parvenir enfin.

L'homme resté en bas criait aux trois autres  qui voulaient bien l'entendre :" Tenez bon les gars, lâchez pas svp... tenez bon!!!"" On le comprend facilement. Une ambulance arrive en hurlant... "Madame, vous aviez prévu que je finisse comme une crêpe???"..Tout le mode rit ,  l'ambulance ,c 'est pour en face.. "



Trois ampoules décapitées  au passage, 

 13h30, ça y est....l'ancienne chaudière  a été embarquée par un "amateur" de vieux métaux qui passait justement par chez nous..déjà une bonne chose de faite avant de descendre cm par cm la chaudière du XXI ème siècle qui je l'espère nous donnera une belle chaleur  dans quelques mois et durant de longues années.

Je ne vous parle pas du "brol"  ni de la saleté..ça c'est une autre histoire.Après demain, nous sortirons de la réserve seaux et torchons..:-)


P.S.  Hélas,  l'écoute des nouvelles de la nuit et de ce matin, jette un voile sur cette petite histoire sans  importance, qui n'était qu' un clin d'oeil du quotidien .Inondations, incendies...désolation pour beaucoup d'entre nous.Les orages deviennent de plus en plus redoutables et redoutés...j'avoue que cette nuit je n'étais pas du tout tranquille, j'ai attendu que tout se calme pour enfin  me laisser aller à dormir.

2 commentaires:

  1. avant tout je vous remercie pour l regret pour notre todolinda. peut etre, si l'orage venait à pavia s'il pouvait moin fort, notre teodolinda était encore avec nous. son coeur n'etait pas trop fort et la chaleur peut etre nous l'a arrachée. toute la tribu la regrette

    RépondreSupprimer
  2. Cela me rappelle des souvenirs c'était l'automne dernier
    J'espère que vous en aurez les mêmes bénéfices que nous non content d'une chaleur régulière cinquante pour cent de dépenses en moins!!!
    Ah ces orages!
    J'avoue ne pas en avoir très peur alors que mon père a failli y "laisser la peau" je dois être un peu inconsciente!
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...