Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

dimanche 10 juillet 2011

Cadeau!

Hier soir, nous suivions tous les deux, avec plus ou moins d'attention, les démêlés sentimentaux du" Brocanteur" de service lorsque , tout à coup, il y eut comme un remue-ménage à la porte du salon, un gros boum...et ne voilà-t-il pas que notre Lili , avec un air  victorieux, vient déposer aux pieds de son chéri ce que je crois être son jouet-souris. Mais Lili est  déchaînée, elle court partout, cherche derrière les fauteuils, nous faisons de même...parce qu'il me semble que ce jouet-souris a disparu bien vite. Nous déménageons , nous ne trouvons rien .En désespoir de cause, nous montons nous coucher.Lili aussi!

Ce matin, mon chef m'accueille en me disant:" Ah! nous avons un nouvel animal de compagnie... je l'ai vu, là, dans la cuisine, il grignotait une feuille de chou-fleur, il est parti sous le frigo"

Tiens donc,voilà qui va me rassurer.

Et le chef de se moquer de moi : "Comment , à ton âge, toi, une fille de la brousse, tu as peur d'une souris !!!-".Et bé quoi, j'ai pas peur des grosses bêtes moi, mais mon père m'a appris à me méfier des petites :-)".....allez.... plus simplement, je n'aime pas vraiment avoir ce genre de locataire qui va me grignoter toutes mes biscottes, na!" 

-Et lui de continuer :"Elle ne va pas sortir  si elle entend du bruit..moi, j'étais à table, je faisais mes mots croisés,et puis...je l'ai vue ! "

C'était donc bien un cadeau vivant  que Lili avait  déposé à ses pieds.!!!Et pourtant, pour le moment Lili ne se balade plus à l'extérieur, le cadeau est donc entré tout seul...par des voies détournées et au moment de nous surprendre et bien c'est lui qui s'est fait avoir!!Boum!

Bon, je mets une chaise sur la table, un tabouret sur la chaise, un coussin sur le tabouret, je prends un bouquin, je grimpe et j'attends....;maintenant, c'est vous qui rigolez de moi et vous avez bien raison mais, non, je ne me lance pas dans ce genre de construction, je m'installe dans "mon" relax, tourné vers la porte de la cuisine et j'ai tout le temps devant moi, je vais attendre de voir sortir de sa cachette cette demoiselle souris, cadeau de Lili!

J'espère seulement , si c 'est une demoiselle, qu'elle n'est pas " en position" comme aurait dit ma mère-grand, c'est-à-dire dans une position intéressante...;-))...sinon toutes mes biscottes et mes biscuits vont y passer...

Enfin, tout le monde rigole...c'est mieux une minuscule souris qu'un gros rat  comme les frères de Lili en déposent régulièrement sur le seuil de "leur" cuisine..beurk...mais ils sont tellement contents!!!


6 commentaires:

  1. Ah, Danielle, j'ai eu exactement le même scénario chez moi une fois, le locataire, une petite souris, a pu survivre ainsi, dans un tout petit appartement parisien sous les toits, avec deux chats, pendant... un mois ! Faut dire que les minets n'avaient pas trop faim... Finalement, j'ai pu la récupérer un jour, un peu affaiblie quand même, et je l'ai relâchée dans la gouttière, elle a détalé tout ce qu'elle pouvait ! Quant à Chipie, une fois, elle nous a fait le coup à la campagne, de bon matin, elle en a ramené une dans la chambre pour jouer avec !!! Tu parles d'un cadeau !
    Bonne semaine, et une caresse à ma jolie Lili !
    PS : j'espère que ta souris n'est pas en position, on aura droit à un chapitre "la tribu de Lili" !!!

    RépondreSupprimer
  2. Si c'est une souris "rurale" genre campagnole elle va retourner dans le jardin, si Lili l'y autorise !!! Bon début de semaine Danielle

    RépondreSupprimer
  3. Mademoiselle Lili ne l'avait pas croquée la souris ! Elle avait doublement raison d'être fière de sa prise. Ici, notre chasseur c'est Théo, je contrôle tant bien que mal la situation avec des clochettes au cou de Théo.

    Linda

    RépondreSupprimer
  4. nous avons chez nos une famille de souris mis ils demurent chez les chevrès et sortent lorsque on porte le dégjeuner a celles ci

    RépondreSupprimer
  5. Paola, une famille de souris , ok, mais pas dans ma cuisine....svp...:-)))
    Bon, je veille mais je ne vois rien, bien sûr..:-)Elle peut être n'importe où...si elle est entrée seule...via la porte ouverte sur la véranda qui elle était fermée....et bien elle doit pouvoir repartir par le même chemin....en évitant la gardienne du foyer...pristi!

    RépondreSupprimer
  6. Du temps des filles, c'est-à-dire Venetia ou Maccumba et Tequila, j'avais droit aux cadeaux vivants", du même genre que le tien et c'était aussi le déménagement afin de retrouver les présents empoisonnés, car j'avais toujours peur que comme disait ta grand'mère...que la bestiole soit pleine !
    L'an passé Mr Micio arrive à minuit, passant par la fenêtre comme à son habitude, tenant en son "bec" un énorme gaspard !!! Les hurlements (de ma part)heureusement il était déjà mort, mais tu parles d'un cadeau !
    Il faudra que je te raconte la prochaine fois la dernière de Tadzio et de Micio avec une tourterelle...
    bisous
    Danielle

    RépondreSupprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...