Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

mercredi 6 avril 2011

Dans un jardin abandonné (4)

Travaillez, prenez de la peine, c'est le fonds qui manque le moins...( La Fontaine) 

4 commentaires:

  1. Les pissenlits sont bien jolis comme ça en photos mais dans un mois, la cour arrière en sera fleurie et ça ne m'enchante pas comme avenir. Disons qu'ils sont utiles pour les abeilles...

    Linda

    RépondreSupprimer
  2. Il ne manque que Melle Lili ...
    Bises.
    Norma

    RépondreSupprimer
  3. Véroniques et pissenlits,
    que fais-tu, Mamzelle Lili,
    Tu passesserais donc au lit
    au lieu de chasser jusqu'à midi ?
    Chipie

    RépondreSupprimer
  4. Colibri, mon bel oiseau, et Chipie ma soeur lointaine ,je n'ai point accès au jardin...Mon-Elle craint que je fasse l'école buissonnière et que je ne retrouve pas le chemin de son divan....le regretté Toulouse lui ayant fait le coup durant une semaine...la laissant comme une chiffe-molle..désespérée et en pleurs..
    Lili

    RépondreSupprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...