Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

mercredi 3 novembre 2010

Voici venir les fêtes calendaires...

John NOST SARTORIUS

NOVEMBRE
En principe,c 'est un mois triste puisqu'il commence avec la Toussaint, fête des Saints Inconnus ( tous les saints, et  Toussaint était un prénom que l'on donnait volontiers aux garçons) effacée par la fête des Morts qui la suit, fête de tous ceux que l'on a  connus et aimés, ceux de la parenté de chair et ceux de la parenté d'esprit qui sont les amis.

Dans le temps, 


Après l'office des morts, les familles allaient mettre des chrysanthèmes( la fleur qui parle avec les morts) sur toutes les tombes de la famille.Mais , on y plaçait aussi des bougies blanches de bonne cire.Dans la nuit, vite venue à cette époque de l'année, elles étaient le petit signe, palpitant au vent, des myriades d'âmes qui reviennent ce jour là  aux lieux familiers et, légères, légères, se posent partout: "" il n'y a ni branchette, ni auvent qui n'ait son âme"
Il ne faut donc point frapper du bâton dans les haies, en ce jour, car on les blesserait;ni balayer la maison, qui fut la leur, et où elles peuvent errer;ni même fouler aux pieds les feuilles mortes où, chétives, peut être elles se terrent;ni fermer brusquement les portes de crainte de les y coincer.

Ces petites âmes demandent des prières et c 'est à la communauté dont elles furent, à les prendre en charge.

On organise donc des "ventes des Trépassés ".Les fidèles apportent à l'office des morts des légumes et du blé que l'on vend à la criée pour dire des messes de Trépassés.

Si cette coutume était courante au siècle passé dans beaucoup de villages, on ne connaît plus que deux endroits en Wallonie où se  déroule la dite vente , (" èl passéye") à Soumoy  au plein mitan du pays de Sambre et Meuse et à Annevoie en bord de Meuse.


C'est ainsi que dimanche prochain, à Soumoy ( Cerfontaine) ( 160 habitants) aura lieu la passée des âmes ou la vente aux enchère ( sous l'oeil d'un commissaire- priseur) de divers produits récoltés le matin même dans la commune ( légumes, conserves, gâteaux, vins, etc.)

Nos anciens ne pouvaient manquer de tirer des présages sur le temps à venir.Ils examinaient un morceau de hêtre; s'il était sec, l'hiver serait peu froid; s'il était humide, l'hiver serait dur.

Le 3 novembre, déjà... 

" A la Saint-Hubert, 
Tout tire en l'air "

A Saint-Hubert, dans l'église où il est enterré, on bénit des pains en son honneur,qui préservent de la rage , et aussi les chasseurs et les meutes.Au temps de l'abbaye, et depuis le XIème siècle, les moines recevaient la dîme de toute chasse.Tout cela à la gloire d'un saint qui ne fut pas chasseur mais pêcheur à la ligne...
Comme il préserve aussi de la rage, on chante un peu partout une formulette de conjuration:

" Grand saint Hubert qui est dans la chapelle
Qui nous voit qui nous appelle
Grand chien, petit chien,
Passe ton chemin, ne me fais rien!

Charles-Ferdinand de Condamy

Toutes ces traditions ancestrales font partie de notre patrimoine, elles sont notre richesse.Certaines se sont éteintes ,d 'autres résistent à l'usure du temps.

Et pourtant que de leçons avons-nous à tirer  de cet "art" de vivre modeste et difficile certes   , mais tellement à l'écoute de la nature et des hommes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...