Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

lundi 29 novembre 2010

Out of Africa


Chaque année, c'est pareil. En les installant, ci et là dans la maison, je pense à mes jardins africains( il y en eut plusieurs bien différents) et à ces "flamboyants" qui  m'intriguaient au plus au point.D'autant que c'était : interdiction d'y grimper, plutôt vu leur taille ,de s'accrocher aux branches, elles cassent comme du verre...et défense de cueillir " les fleurs"...
Moi ,j'avais trouvé quelles saignaient du lait...mais ce lait , était selon mon père "du poison".Alors , j'étais sur mes gardes..
A présent, je regarde mes  petits "poinsettia" avec tendresse .Somme toute ce sont , pour ainsi dire, des " bonsaï" de flamboyants!C'est un peu de mon jardin d'enfance qui s'installe chaque année chez moi pour quelques semaines festives.

Jardin de "la ferme africaine" de Karen Blixen.
Photos : Annette.

3 commentaires:

  1. Ici, nous les appelons des "roses de Noël" et je les aime beaucoup.
    Bonne soirée, Danielle !
    Norma

    RépondreSupprimer
  2. OUI quand les flamboyants fleurissaient et que les letchis arrivaient sur les marchés on pensait à Noël...Un autre décor pour le fêter!

    RépondreSupprimer
  3. Noël...40 degrés à l'ombre et la neige sur le toit de la crèche qui ne fond pas.:-).. plus de ferveur dans la préparation de la fête mais la nostalgie des veillées en famille autour du poêle rougeoyant

    RépondreSupprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...