Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

samedi 9 octobre 2010

L'instant qui grise

Le vieux lierre qui, hier encore, était tout en feuilles est à présent tout en fleurs. Le couvert est mis pour tous les petits hôtes du jardin. C'est un bonheur de les regarder se régaler...
à suivre... Ce samedi a la douceur d'un été indien. Demain, en famille, nous ferons l'inventaire de nos récoltes avant d'aller souhaiter la bienvenue à une nouvelle petite-nièce et cousine : Iris! Doux week-end à toutes et tous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...