Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

samedi 25 septembre 2010

Une chanson pour l'automne

C'est une chanson pour l'automne Pour les jours où y a personne Quand la ville est sous la pluie C'est une chanson que j' te donne Tu jettes ou tu la fredonnes Elle me servira aussi (Refrain) Si tu n'aimes pas trop la foule Si parfois comme moi La vie te soûle un peu Si tu te sens roulé en boule Ou si le mauvais sort te blackboule hors du jeu N'oublie pas qu'on est deux C'est une chanson qui consume Les petits malheurs qu'on s'exhume Qu'on est tout seul à savoir Quand on partage à la brune La solitude de la lune Devant son grand écran noir (au Refrain) C'est une chanson que j' te donne Comme un gilet qu'on boutonne Pour se réchauffer la vie, J't'ai tout dit.

William Sheller

Journée de septembre partagée entre la fête de la jeunesse qui disperse ses flonflons et les heures scandées par le glas qui accompagne le départ d'un ami.Ce sont les couleurs de la Vie, le vert de l'espérance et le pourpre d'un destin cueilli au seuil de l'automne.

1 commentaire:

  1. Ton billet est très beau, merci!
    Avec la chorale du lycée de mon fils j'avais chanté des chansons de WILLIAM Sheller
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...