Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

samedi 28 août 2010

Un parfum de jacaranda

Quand je fouille dans mes tiroirs à la recherche de mes souvenirs d'enfant, seul, au milieu du désordre, il y a toujours mon petit visage qui rit par dessous un chapeau blanc. Il y a des vieux papiers, des fleurs séchées qui déversent dans mon coeur un parfum qui vient de là-bas, un parfum de jacaranda ! ** Quand sur mes mains larges ouvertes, je suis tout au long de leurs lignes l'attelée des peines et des chagrins, des joies et des bonheurs qui s 'en sont allés, il y a toujours un de mes pas qui me laisse complètement bouleversée, un pas qui fait glisser sur ma peau un parfum de jacaranda ! ** Quand la Vie m'empoigne à la gorge que mes pieds ne touchent plus terre, quand la pluie qui tombe à verse envoie à l'égoût tous mes espoirs, je cloue les portes, ferme les fenêtres, et cherche au tréfonds de ma pauvre tête, un coin où je pourrai être moi même et sans retenue à l'affût d'un parfum qui vient de là-bas, un parfum de jacaranda! ** " Quand le noir brouillard au bout de mes ans nouera un crèpe sur mes yeux las" en pensant à mon souriant ami, le poète qui m'a prêté ici deux vers de sa chanson, au moment de mon ultime école buissonnière, mon vieux portrait de chair et d'os, moi, je voudrais qu'on l'ensevelisse dans un linceul couleur de là-bas, couleur de jacaranda! Traduction littérale d'un texte écrit en ouest-wallon. Extrait de " Al choûte" ( A l'écoute)

6 commentaires:

  1. Ce texte me rappelle les jacarandas à Tananarive!!! Un beau voyage il y a bien des années...
    Ce poême est de qui, de toi? ET LE TABLEAU? Et la photo, c'est beau!
    Je ne comprends pas pourquoi tu ne peux pas t'inscrire sur mon blog!
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  2. Je te comprends Enitram, j'ai vécu sous ces arbres durant des années et je ne m'en suis jamais remise...ils sont magnifiques..oui le tableau et le texte sont de moi.
    la photo non...parce que de mon temps les photos étaient en noir et blanc et très petites...
    Bon dimanche à toi et à tous ceux qui passent sous le jacaranda.

    RépondreSupprimer
  3. quel arbre magnifique....si on tape jacaranda dans Google images..on en a plein la vue...
    merci pour ce beau texte qui accompagne...

    RépondreSupprimer
  4. Tes jacarandas se trouvaient dans quel pays?

    RépondreSupprimer
  5. Martine, j'ai grandi au Congo Belge, devenu après 1960, le Zaïre.

    RépondreSupprimer
  6. Comment oublier les jacarandas? Je me rappelle des rues de Dar-es-Salam, entre jasmins et jacarandas... Et cette pluie bleue au moment de leur fanaison? Très beau texte, merci!

    RépondreSupprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...