Comme un papillon, j'oublie le temps qui me reste et où la vie me conduit.Quelle importance, j'ai le coeur immense et le monde est petit. Ce qui compte, c'est d'avoir envie ( F.Gall)

Pour suivre au jour le jour..

jeudi 8 juillet 2010

Eté !

Etre pour quelques jours le contemporain des roses; Respirer ce qui flotte autour de leurs âmes écloses Faire de chacune qui se meurt une confidente et survivre à cette soeur en d'autres roses, absente.
Rainer Maria RILKE

2 commentaires:

  1. Transmission de pensée autour du rouge, Danielle...
    Très bonne soirée !
    Norma

    RépondreSupprimer
  2. Rouge feu...Norma, je trouve que cela te va très bien car je devine une nature enthousiaste dans tes écrits et tes créations !
    Belle fin de soirée.

    RépondreSupprimer

vol(s) de papillon

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...